Décomposons un smartphone...



Dans l'ordre d'apparition de l'interieur vers l'exterieur nous avons dans un premier temps l'écran LCD classique qui permet d'afficher les images de l'écran à l'aide de pixels.








Ensuite on trouve une couche solide et transparente qui nous permet de supporter les activités du toucher
tout en laissant la visiblité des pixels. Cette couche est une plaque de verre.
Puis séparée de la plaque de verre par des points non-conducteurs, nous trouvons la couche essentielle au fonctionnement du tactile car c'est la couche conductive et c'est elle qui établit un champ électronique stable. Cette couche est composée d'oxyde d'induim-étain (ITO), utilisé pour ses caractéristiques très conductrices et transparentes pour des couches minces.
Pour finir, à la surface de notre dalle tacitle, on trouve une couche flexible transparente qui permet de protéger et de canaliser l'électricité.

Mais pour certains nouveaux modèles de télephones , la couche conductrice se trouve dans ou sous la plaque de verre,
qui serait conductrice et interagisserait directement avec le corps humain. Exemple: Iphone 4





On obtient en effet cela :





Entrons maintenant dans le vif du sujet et tentons de comprendre vraiment comment s'effectue l'échange entre la dalle tactile et notre doigt