Est-ce que l’électricité entre dans notre corps ?

Observations

Nous avons beaucoup cherché pour répondre à cette question. Mais nous étions perdus entre des informations contradictoires : Certains nous disent que le champ électrique qui contient les charges est placé au-dessus de la plaque en verre tandis que d’autres nous disent l’inverse. Or, par définition le verre est isolant mais s'il existe du verre superficiellement conducteur.

Hypothèse

Nous avons supposé que l'écran transfère des charges électriques à notre doigt.
Pour vérifier cette hypothèse, nous avons tenté l'expérience suivante :

Expérience

Voici tout d’abord le montage de l'électroscope à feuilles à utiliser :





Les électrons peuvent circuler librement dans tous l'électroscope de la boule en métal jusqu'aux lamelles le tout étant conducteur
Les lamelles sont initialement relâchées





Si l'on approche une règle en plastique électriquement chargée, les lamelles s'écartent:





En effet, la règle présente de nombreuses charges positives, ce qui attire les électrons qui étaient situés sur les deux feuille en aluminium du bas.
Ces derniers remontent sur la boule en métal jusqu'à être au plus près de la règle en plastique.
Les deux bandes ne sont donc plus électriquement neutres car en manque d’électrons et donc se repoussent.
Pour revenir à un état stable on touche la boule avec le doigt qui envoie des électrons aux lamelles pour combler le manque.
Enfin, on enlève le doigt puis la règle. Les électrons qui étaient présents sur la boule redescendent sur les deux lamelles qui deviennent négativement chargée.
Elles se repoussent donc.
Voici ce qu’il se passe :






C'est ce que nous avons fait avec une cuillère métallique :






Sur cette vidéo, on remarque également que le plastique (la pipette) ne réagit pas (il est isolant) mais que la cuillère en métal réagit (elle est conductrice)

Si le téléphone tactile transfère des charges, alors le même phénomène, de façon moins importante se déroulerait lorsque l’on touche la boule avec l’écran tactile. Nous avons donc testé pour le bois (qui porte peu de charge), le doigt, et l'écran (pour la pipette et la cuillère métallique, voir l'autre vidéo) :






On remarque en effet que :
le bois fonctionne très peu car il possède peu de charges locales qui sont transférées aux lamelles.
Le doigt fonctionne correctement car porteur de charges
L'écran fonctionne un peu car porteur de quelques charges

De plus, après quelques recherches, nous avons remarqués que l'ITO de la dalle de verre la rend conductrice.
Ainsi, le verre serait superficiellement conducteur, ce qui expliquerait pourquoi il y a vraiment un transfert de charges.

CONCLUSION

On peut donc conclure qu’il y a un transfert de charges entre nos écrans tactiles et nos doigts : certains électrons sont transférés à notre doigt de sorte à équilibrer les charges du champ électrique qui est "rempli" d'électron. Ce type de réaction est appelée réaction d’oxydoréduction.
Ce transfert de charges provoque un manque à un endroit précis du champ électrique de notre écran tactile. Une variation de tension est provoquée, et détectée par des capteurs aux 4 coins de l’écran. Le système peut donc calculer la distance qui sépare les capteurs du doigt. La grille va pouvoir détecter les actions et les mouvements.

Maintenant que nous en savons plus sur le transfert de charges, pourquoi ne pas tenté de modéliser un écran tactile ?